EHEDG France

Imprimer Nous contacter Recommander EHEDG France Extranet adhérents EHEDG

Comment ?

Afin que les constructeurs d’équipements puissent revendiquer commercialement que leurs matériels sont construits selon les recommandations de EHEDG une procédure a été définie pour permettre l’usage du logo « Certified EHEDG ».

I / Le déroulement

Cette procédure s’appuie sur l’expertise de laboratoires d’essai accrédités par EHEDG pour délivrer la certification des équipements. Ces laboratoires (Ils sont actuellement au nombre de quatre, liste ci-dessous) disposent d’un personnel qualifié et d’une expérience significative de la conception hygiénique des équipements en regard des recommandations EHEDG. Ils fonctionnent en réseau au travers du groupe de travail « Test methods » de EHEDG qui comprend également des laboratoires de recherche (dont pour la France, l’INRA / UR GPTA de Villeneuve d’Ascq, le laboratoire LERPAC de l’AFSSA et le CETIM). Ce groupe de travail construit et valide les méthodes de test et vérifie la cohérence des pratiques des laboratoires.
 
Pour le constructeur d’équipement souhaitant faire certifier un matériel (la certification porte sur une référence de produit et non sur une gamme) le processus se déroule selon les étapes suivantes :

  1. Choix du laboratoire certificateur,
  2. Le laboratoire retenu établit un premier examen du matériel sur plan et/ou de visu en fonction des critères de conception définis dans le guide technique N° 8. D’autres guides sont utilisés si besoin est (documents N°9, 10 et 13, le 13 traitant des systèmes ouverts par exemple).
  3. Si un doute acceptable naît de cette première analyse et uniquement dans le cas où le matériel concerné est fermé et destiné au nettoyage en place (par circulation de liquides), le laboratoire met en œuvre le test décrit dans le guide N°2. D’autres méthodes de test sont en cours d’élaboration, pour les équipements ouverts par exemple. Si nécessaire, des prescriptions sur des modifications permettant d’assurer une bonne nettoyabilité sont détaillées dans le rapport.
  4. Le laboratoire rédige un rapport et le soumets à l’examen critique d’un deuxième laboratoire accrédité.

Cette expertise conduit vers deux issues possibles : 

  • Soit le constructeur se voit attribuer un certificat pour l’équipement visé. Ce certificat porte le mois et l’année de la certification, reste valable un an et peut être reconduit d’année en année, à condition que la preuve soit faite que l’équipement satisfait toujours aux recommandations, et moyennant une redevance.  L’équipement certifié figure alors sur la liste tenue à jour par EHEDG et les documents de présentation du constructeur sur le produit concerné peuvent porter le logo « Certified EHEDG » avec la mention « EL » dans le cas où l’équipement est destiné à être nettoyé en place. Un contrat précisant les modalités d’emploi du logo est signé entre le constructeur et son organisme certificateur.
  • Soit l’équipement ne peut obtenir en l’état la certification et  le laboratoire engage un dialogue avec le constructeur visant une modification du matériel permettant l’obtention du certificat.

II / Les frais d'expertise et de certification

Ils sont facturés directement par le laboratoire accrédité par EHEDG à l’entreprise demandeuse du certificat. Ces frais incluent une redevance versée par le laboratoire à EHEDG.

Pour en savoir plus téléchargez les documents EHEDG ci-dessous :

Code Couleur